Parce qu’il est nécessaire de bien comprendre ce qui est abordé sur ce site, vous trouverez ci-dessous une série de questions qui serviront d’introduction et de point de départ.

Y a-t-il une fin sur cette terre ? Oui

« Je vais t’apprendre, ce qui arrivera au terme de la colère, car il y a un temps marqué pour la fin. « 
Daniel 8  : 19

Quels sont les signes annonciateurs de la fin des temps ?

  • Signes comportementales

« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,
insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. »

2 Timothée 3 – 1 à 5

« Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. »
Actes 2 – 17

  • Signes politiques

« Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.
Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.
Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. »

Matthieu 24 6 à 8

Il y a également bien d’autres signes que vous trouverez en parcourant Gloire@Dieu.Fr.

A quel moment cela doit-il arriver ?

« Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.
Prenez garde, veillez et priez; car vous ne savez quand ce temps viendra.


Ce que je vous dis, je le dis à tous: Veillez. »

Marc 13 – 32 à 33 – 37

« Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.
Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.
Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche;
et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme.
Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé;
de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée.
Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. »

Matthieu 24 – 36 à 42

Il s’agit du Saint Esprit, qui disparaitra de la terre au moment de l’Enlèvement de l’Église.

La Bible nous prévient-elle de ces évènements ?

« Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,
de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.
Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, »

2 Thessaloniciens 2 : 1 à 3

Quelles sont les recommandations de la Bible ?

« Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre.
Que notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance,
consolent vos coeurs, et vous affermissent en toute bonne oeuvre et en toute bonne parole! »

2 Thessaloniciens 2 – 15 à 17

« Prenez garde que personne ne vous séduise.
Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. »

Matthieu 24 – 4 à 5

« Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. »
Matthieu 28 – 20