Une dispensation est une période de temps arrêtée/déterminée par Dieu pour établir Sa Souveraineté et manifester Ses révélations auprès des hommes. Elle permet de voir comment ces derniers peuvent s’approcher de Lui. L’homme est alors mis à l’épreuve concernant son obéissance selon la révélation que Dieu lui donne à ce moment précis. Ces révélations ne dépendent pas de l’intelligence de l’homme mais se révèlent par des saisons établies par Dieu Lui même afin de mieux Le connaître et de s’approcher de Lui selon ses modalités.
En effet, Dieu prend plaisir à manifester sa volonté, ses souhaits et ses plans, qui sont révélés étape par étape pour guider l’homme.

Dispensation de l’INNOCENCE

Commence avec la création de l’homme
Prend fin à sa désobéissance (sortie du Jardin d’Éden)
Durée : non révélée, mais certainement très courte

Il s’agit de la première dispensation que Dieu a créé avec l’homme. Cette période commence avec la création de l’homme dans le jardin d’Éden avec Adam. A ce moment, l’homme était en parfaite harmonie, face à face avec Dieu : la plénitude de la création. L’homme était pur, innocent sans connaître le mal. L’Eternel a ordonné des commandements pour que l’homme puisse vivre selon Sa volonté. L’homme était appelé à être l’image de Dieu sur terre, c’est-à-dire à dominer sur celle-ci. Il lui fut défendu de toucher au fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Mais à sa désobéissance, la dispensation de l’innocence se termine. C’est alors que le pêché est entré dans le monde. Dieu lance le jugement suivant : Adam et Ève sont chassés du jardin d’Éden.

Dispensation de l'innocence Jardin d'Eden

Dispensation de la CONSCIENCE

Commence à l’expulsion du Jardin d’Éden
Se termine au déluge
Durée : environ 1 800 ans

Dorénavant, l’homme a la conscience du bien et du mal. A noter que durant cette période, Dieu permettait que les hommes puisse vivre longtemps (exemple : Adam 930 ans). Sûrement que l’Éternel souhaitait que Sa connaissance soit transmise par les hommes entre eux (absence des Écritures). Adam et Ève avaient expérimenté la présence de Dieu, ils avaient donc des choses à transmettre comme le fait de vivre AVEC et SANS Dieu. Ils étaient des témoins de la connaissance de Dieu.
Sauf que c’est tout le contraire qui s’est réalisé : débauche,  violence, polygamie, meurtre et toutes sortent d’injustice firent leur apparition sur la terre en la personne de Caïn qui tua son propre frère par ambition. L’homme vivait selon ses propres désirs selon les directives de sa conscience. En effet, « la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et toutes les pensées de leur cœur se portaient uniquement vers le mal ». Ceci attrista l’Éternel, au point où il se repentit d’avoir créé l’homme. Il se désola en constatant que les hommes ne le cherchaient pas. A cause de cela, Dieu jugea les hommes en lançant un déluge. Seul Noé et sa famille furent épargnés par cette sentence.

Dispensation de la conscience Naufrage de Noé

Dispensation du GOUVERNEMENT HUMAIN

Commence par l’alliance avec Noé
Se termine à la tour de Babel
Durée : 400 ans

A ce stade, Dieu sauva huit personnes du terrible jugement du déluge, auxquelles il donna la terre purifiée et tout pouvoir pour la gouverner. Il redonne le même ordre qu’à Adam et Ave, à savoir être fécond et se multiplier sur la terre. Dieu fait alors une nouvelle alliance avec Noé

« Voici, j’établis mon alliance avec vous et avec votre postérité après vous;
avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, tant les oiseaux que le bétail et tous les animaux de la terre, soit avec tous ceux qui sont sortis de l’arche, soit avec tous les animaux de la terre.
J’établis mon alliance avec vous: aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge pour détruire la terre. »
Genèse 9: 9 à 11

Dieu donne  l’arc-en-ciel comme signe de l’alliance, encore visible jusqu’à aujourd’hui. A noter que l’homme a dorénavant la permission de manger de la viande (Genèse 9 : 3 à 4), ce qui n’était pas le cas auparavant. L’homme devient alors maître de la terre. Mais le résultat, c’est l’endurcissement de son coeur et son égoïsme exacerbant au point où il décide de se réunir en un seul lieu (alors que l’ordre était de se répandre sur la terre) pour construire une tour afin de défier Dieu (sous l’ordre de Nimrod). C’est encore aujourd’hui un signe de rébellion utilisé pour noter l’auto-suffisance et l’indépendance de l’homme en reniant le Créateur.
La conséquence : Dieu divise les hommes en les confondant.

« Et l’Éternel dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté.
Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres.
Et l’Éternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre; et ils cessèrent de bâtir la ville. »
Genèse 11 :6 à 8

Dispensation du gouvernement humain Tout de Babel

Ces trois dispensations ont une durée d’environ 2 000 ans.

Dispensation de la PROMESSE

Commence avec Abraham
Se finalise avec la promulgation de la Loi à Moïse
Durée : 650 ans

Dieu se rend compte du choix des hommes à continuer dans l’idolâtrie, Il décide alors de se tourner vers un seul homme qui attire son attention au lieu de toute l’humanité : Abraham. De lui, Dieu fit la promesse de susciter un peuple pour Le représenter sur la terre et être une source de bénédiction. Ce peuple sera à la foi terrestre au travers d’Israël, mais aussi céleste avec tous ceux qui auront en la foi en Lui.

« L’Éternel dit à Abraham: Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.
Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. »
Genèse 12 : 1 à 2

Cette dispensation est fondée sur l’alliance de Dieu avec Abraham au travers de son appel divin qui agit sur l’âme, le cœur, l’esprit et la volonté de celui qui Le reçoit. La Foi en Dieu devient incontournable : l’obéissance de la foi, l’espérance de la foi, l’adoration par la foi. La foi doit alors agir par des œuvres. Exemple avec Abraham qui offrit son fils Isaac en sacrifice.

« Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile?
Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel?
Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite.
Ainsi s’accomplit ce que dit l’Écriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu.
Vous voyez que l’homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement. »

Jacques 2:20 à 24

Dans cette dispensation, nous pouvons voir que Dieu S’est manifesté à l’homme à des moments séparés par de longs intervalles. Le meilleur exemple est celui d’Abraham, car Dieu lui est apparu à des intervalles de vingt et de quarante ans. Il en a été de même pour les autres Patriarches. En dehors de cette famille privilégiée, Dieu prend aussi connaissance des voies des hommes, et quand le mal s’aggrave, son jugement gouvernemental s’exerce. C’est ainsi que Sodome et Gomorrhe subissent une destruction complète (Genèse 19).
Mais si la destruction de ces villes, comme le déluge, met en évidence le gouvernement de Dieu sous la forme d’un jugement destructif, final, l’histoire des patriarches nous révèle un autre aspect de ce gouvernement : la discipline. Dieu prend connaissance de toutes les actions de ceux qui sont en relation avec Lui, et en fait venir sur eux les conséquences.

Le dessein de l’Éternel met alors en évidence deux populations : ceux qui vivent en Dieu par la Foi, et ceux qui le rejettent.
Mais l’histoire se répète : les hommes sont incrédules. Dieu ordonne donc le départ d’Israël, sa faillite loin du pays de la promesse, et se termina par le jugement de l’esclavage en Égypte.

Dispensation de la promesse Sacrifice d'Abraham Isaac

Dispensation de la LOI

Commence au Mont Sinaï
Se termine à l’oeuvre de Jésus
Durée : 1 500 ans

Dieu va susciter un libérateur en la personne de Moïse pour délivrer le peuple hébreu, esclave en Égypte sous Pharaon.  Durant cette dispensation, Dieu durcit le ton pour faire face à l’immaturité des hommes: il va annoncer ce qui est bien, et ce qui est mal pour éviter tout prétexte d’ignorance de l’homme. Le défi consiste alors à obéir à la volonté de Dieu manifestée par 613 ordonnances. Cette loi était l’expression souveraine de la volonté de Dieu à l’égard d’Israël, son peuple. Elle avait pour objectif de préserver le peuple de tout manquement en attendant l’arrivée du Messie. 

La faillite de l’homme à se conformer à la loi fait prendre conscience d’un besoin de la grâce de Dieu, accessible seulement par la foi. Même avec la conscience, le gouvernement et la loi, l’homme est encore incapable de bien se comporter et plaire à Dieu. Toutes ces dispensations manifestent de plus en plus le besoin de la grâce de Dieu, préparant ainsi l’homme à l’acceptation du Sauveur qui viendra le délivrer de l’esclavage du pêché.

L’Éternel a tout mis en œuvre afin de préserver la communion avec sa créature. La dispensation de la loi en est le parfait exemple : l’Éternel demanda à Moïse de construire un tabernacle, c’est-à-dire un sanctuaire dans lequel il pourrait entrer en relation avec lui.

Dispensation de la Loi Moise Les 10 commandements

Dispensation de la GRÂCE, de l’ÉGLISE

Commence par l’œuvre de Jésus à la croix
Prendra fin à son retour pour l’enlèvement de l’Eglise
Durée : Depuis 2 000 ans / en cours

Cette dispensation commence avec Jésus, et son oeuvre à la croix qui implique sa mort, et ensuite sa résurrection. Par ce sacrifice, l’homme est réconcilié avec Dieu par un seul et même moyen, celui de la grâce de Dieu en vertu de l’œuvre accomplie par Christ. Cette dispensation est surement celle qui se révèle d’une manière encore plus profonde et véritable. En effet, Dieu vient demeurer dans l’homme par son Saint Esprit afin que Sa volonté soit faite sur terre.

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. »
Éphésiens 2:8-9

Depuis la croix, l’homme est sauvé uniquement par grâce, par le moyen de la foi en Jésus-Christ. En Christ, la révélation et la rédemption sont parfaitement accomplies. Par définition, « la grâce de Dieu » est un don gratuit ou une faveur imméritée. En effet, le plus grand cadeau que Dieu a fait à l’humanité est le don de son Fils bien-aimé pour sauver les hommes coupables de leurs pêchés.

Il s’agit pour tout homme en tout lieu de se repentir de ses pêchés et d’accepter d’être pardonné gracieusement par la foi. Il s’agit d’accéder à la nouvelle naissance vers la maturité en Christ en prenant une part active dans son corps spirituel, l’église. Cette période de la grâce, également appelée « des derniers jours » n’a qu’un seul fondement pour l’accès au salut: Jésus Christ.

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » Jean 3:36

Dispensation de l'Eglise Jésus Christ à la croix

La période de la dispensation de la grâce prendra fin au retour de Jésus Christ (dans les airs) pour venir chercher ses Saints. Il s’agit de l’Enlèvement de L’Eglise. Alors commencera une période terrible sur la terre avec les jugements de Dieu et le règne de l’antichrist. Durant cette phase, il sera très très difficile de s’approcher de Dieu. La « grâce » étant finie, l’accès au salut ne se fera plus par le simple fait de croire au Christ, mais certainement d’en payer le prix de sa propre vie. L’antichrist fera la guerre aux saints, et il lui sera même permis de les tuer.

Cette période trouble sans précédant sur la terre se finalisera avec l’avènement de Jésus. Son retour sur terre (cette fois-ci) aura vocation à venir sauver le peuple juif oppressé par l’antichrist. C’est alors que commencera la période du Millénium, avec le règne de Jésus sur terre.

Le millénium biblique est la période durant laquelle Jésus-Christ lui-même et ses rachetés régneront sur la terre à Jérusalem pendant mille ans. Toute la création entière est appelée à se soumettre à l’autorité de Jésus-Christ et de ses rachetés dans un environnement spécial de paix et de justice, dénué de guerre, de famine et de maladie. Pendant 1000 ans, toutes les nations goûteront à l’environnement idéal d’avant la chute avec comme centre du monde : Jérusalem.

Comme nous pouvons le voir, le plan de Dieu pour cette terre est très précis. Chaque début de dispensation se symbolise par une alliance avec un homme ou un peuple pour permettre un accès à Dieu, mais se termine par un jugement de Dieu. Le « dispensationnalisme » est un système fondamentalement correct pour comprendre le programme de Dieu à travers les âges. Comprenons que la période actuelle de la grâce est certainement la plus aboutie car elle permet à toute personne d’être sauvée gratuitement par la repentance de ses pêchés et la foi en Jésus comme Seigneur et Sauveur. Lorsque son plan et ses dispensations se termineront, commencera alors la vie éternelle…


Tags: