Dieu a fixé des temps et des saisons pour toute chose qu’il contrôle parfaitement selon sa souveraineté. Dans son programme, l’un des points essentiels concernant l’homme est le fait de le rendre immortel et glorifié à l’image de Jésus. Il s’agit de permettre à l’homme mortel de ressusciter. Cette résurrection est un fondement essentiel de la foi chrétienne.

.
Chaque personne est composée de corps, d’âme et d’esprit. Nous aborderons ici la résurrection du corps, et plus particulièrement la première résurrection annoncée dans la Bible. Celle-ci ne concerne que l’Église, c’est-à-dire les morts en Christ. La résurrection des corps consiste dans le fait que tout mort sera ressuscité par la puissance divine de Dieu avec un nouveau corps.

Pourquoi devons-nous ressusciter ?

Avant tout, il est très important de comprendre l’état actuel de notre corps. A la chute de l’homme dans le Jardin d’Eden, la mort est entrée dans le monde à cause du péché.

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,… » Romains 5:12

« Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » Romains 3:23

C’est le pêché, en nous, qui nous empêche de voir Dieu. Comment la Sainteté la plus pure peut-elle être en contact du péché ? C’est pour cette raison que Dieu a établit un temps spécial : le temps de la résurrection des Saints. Son désir est de nous revêtir d’un nouveau corps afin que nous puissions vivre avec Lui en pleine harmonie.
Comprenons alors que nous aurons un deuxième corps qui sera incorruptible et immortel (Amen!). L’incorruptibilité se traduit par le fait que notre corps ne pourra plus pécher, mais être délivré de la chair et de la tentation. Quant à l’immortalité, cela se traduit par le fait que notre corps ne pourra plus mourir, il sera éternel. Ce corps nous permettra donc d’être en relation directe avec Dieu, face à face comme nous le dit la Bible. Aujourd’hui, notre  corps a connu et pratiqué la corruption notamment à travers l’héritage du péché d’Adam. En ceci, notre corps actuel ne peut supporter la puissance de Dieu

Quel est le but de cette résurrection ?

Dans le livre 1 Corinthiens 15, Paul avance des points importants au sujet de cette résurrection, en établissant un lien direct entre la résurrection de Christ et celles des morts. Il illustre ce passage de la mort à la vie par une comparaison avec la semence et la plante.

« Mais quelqu’un dira: Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils?
Insensé! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s’il ne meurt.
Et ce que tu sèmes, ce n’est pas le corps qui naîtra; c’est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence;
puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.
Toute chair n’est pas la même chair; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons.
Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres; mais autre est l’éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres.
Autre est l’éclat du soleil, autre l’éclat de la lune, et autre l’éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d’une autre étoile.
Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible;
il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force;
il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel. »
1 Corinthiens 15: 37 à 44

Paul montre que toute semence doit mourir pour qu’en naisse le fruit. Plus le fruit est compliqué, moins il ressemble à la semence: le grain de blé produit l’épi de blé, le pépin produit la pomme, la chrysalide produit le papillon, le spermatozoïde produit l’homme. Dans les versets 42 à 49, Paul illustre la différence du corps céleste, qui présuppose un corps terrestre (naturel, psychique). Ce qui est animal vient d’abord, et ensuite ce qui est spirituel. La transformation de l’un à l’autre est appelée «métamorphose».

Prenons l’exemple de la chenille qui devient un  papillon. La chenille meurt pour donner naissance au papillon.
La mort n’est donc pas une perte, mais une métamorphose.

Dans les versets 50 à 54, Paul traite de la mort et de la métamorphose de nos corps à la venue du Christ. Pour mieux comprendre ce qui se passe à la mort et à la résurrection, rappelons les étapes de la création de l’homme :
1. Dieu, par sa pensée exprimée en paroles, imposa un ordre spécifique à la matière (poussière), qui en résulte un corps : le corps d’Adam.
2. Dieu insuffla le souffle de vie (l’esprit) dans ce corps.
3. Le résultat fut un être vivant (une âme).

Jésus : prémisse de la résurrection

« Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; » Jean 11:25

« Il est la tête du corps de l’Église; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. » Colossiens 1:18

« Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts.
Car, puisque la mort est venue par un homme, c’est aussi par un homme qu’est venue la résurrection des morts.
Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, »
1 Corinthiens 15:20-22

La résurrection de Jésus est la garantie de notre résurrection. Elle est également la garantie de notre Salut. Par sa résurrection, Jésus a vaincu la mort, le dernier ennemi (1 Corinthiens 15:23). Étant racheté de la mort, nous appartenons à Christ et vivons en Lui. Le pardon de nos péchés est indissociablement lié à sa résurrection. Elle témoigne de la justification de Dieu sur Jésus comme fondement et pilier de la doctrine chrétienne.

Cette résurrection avait été annoncée dans l’Ancien Testament. Son accomplissement et sa preuve, nous garantissent le plan de Dieu sur l’humanité. Désormais, l’attente de la résurrection de notre corps doit être forte. Christ est mort et nous mourons à nous-mêmes en tant qu’individus pécheurs, quand nous fusionnons avec Christ. C’est en cela que nous sommes «en Christ»

Un corps semblable au Christ

La Bible nous explique qu’à l’occasion de la mort de Jésus, il remit son esprit entre les mains de Dieu (Luc 23.46). Cela montre que son esprit n’était pas identique avec sa personnalité.  Par ceci, nous pouvons comprendre qu’une personne sans corps peut avoir une activité en tant qu’âme vivante. A la mort, il y a donc désintégration de l’homme en corps (poussière), esprit et âme. Tous les morts sont dans cet état «nu» ( sans corps ), soit au ciel, soit en enfer, et ils attendent le jour où les justes seront revêtus de corps glorieux. En attendant, Christ le ressuscité possède les clés de la mort et du séjour des morts, où il a donc accès en tout temps.

L’un des buts de cette résurrection est de nous rendre semblable à Jésus. Christ a vaincu la mort. Nous la vaincrons également par cette résurrection.

« Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.
O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?
L’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi.
Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ! »
1 Corinthiens 15 :54 à 57

Notre démarche chrétienne quotidienne doit nous amener à nous sanctifier davantage, afin d’être Saint comme il est.  Par son pouvoir d’assujettir toute chose, Il « transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire » Philippiens 3:21.  Cette gloire sera manifestée lors du Tribunal de Christ durant lequel chacun recevra ses récompenses selon ses oeuvres en Christ.

Les caractéristiques de ce nouveau corps

Par la résurrection de Jésus, nous pouvons observer plusieurs points. Tout d’abord, que celle-ci s’est produite avec le même corps crucifié.

« Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s’élèvent-elles dans vos coeurs?
Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi; touchez-moi et voyez: un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. » Luc 24:38 et 39

« Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.
Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit:
Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! » Jean 20: 27 à 29

D’autre part, il est à noter que Jésus pouvait manger avec ce nouveau corps.

« Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu’ils étaient dans l’étonnement, il leur dit: Avez-vous ici quelque chose à manger?
Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel.
Il en prit, et il mangea devant eux. »
Luc 24:41 à 43

Par ce nouveau corps, il n’y aura plus de limites de l’espace

« Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous! » Jean 20:19

Pour finir, disons que cette résurrection aura lieu « en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles », les autres, restés vivants pour l’avènement du Seigneur « serons changés. »
Les autres ressusciteront pour le jugement dernier. Apo 20:11-15

Hâtons de participer à cette première résurrection. L’homme est destiné à être revêtu d’incorruptibilité au retour de Christ pour régner avec lui sur le royaume éternel. Comme il est dit dans Apocalypse au chapitre 20 verset 6 :

« Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. »

Vous aimerez aussi l’article :
# L’importance de la résurrection de Jésus Christ

Tags: