« Ainsi parle l’Eternel qui a déployé les cieux, fondé la terre et formé l’esprit de l’homme au-dedans de lui: Je vais faire de Jérusalem une COUPE D’ÉTOURDISSEMENT pour tous les peuples qui l’environnent… Je ferai de Jérusalem une PIERRE PESANTE pour toutes les nations. Tous ceux qui voudront la soulever seront meurtris et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle »
Zacharie. 12: 1-3

Quel relation le pays a-t-il avec Dieu ?

Après le déluge, Dieu établit les limites des peuples selon les douze tribus d’Israël (Gen. 10 ; Deut 32 : 8). En effet, nous retrouverons cette même nation au seuil du Millénium avec ses frontières respectives déterminées par le Dieu des siècles avant la réalisation définitive. Ainsi, les frontières d’Israël s’étendront « depuis le fleuve d’Egypte jusqu’au grand fleuve Euphrate » (Gen. 15: 18). Quels que soient les événements actuels, Dieu exécutera ses desseins.

Ce pays, la Palestine, est donc à l’Eternel : « Ils ne resteront pas dans le pays de l’Éternel; Éphraïm retournera en Égypte, Et ils mangeront en Assyrie des aliments impurs » (Osée 9: 3). Israël, son peuple, est « son hôte » (Lév. 25 : 23). Et dans cette « terre de la promesse » (Hébr. 11 : 9), Dieu habitera (Psaume 132: 13-14). Jérusalem sera « la ville du grand Roi », le Messie (Matth. 5: 35).

Le peuple

Dieu a tiré un peuple du sein d’Abraham et lui a fait d’importantes promesses en Genèse 12: 1-3, 7. Il deviendra une grande nation et sera béni. Toutes les familles de la terre bénéficieront de cette bénédiction. Ces promesses inconditionnelles ont été renouvelées à Isaac, puis à Jacob (Gen. 28: 13- 14; 35: 11-12).

Israël avait été choisi par Dieu à cause de son amour pour ce peuple et de ses promesses faites aux patriarches (Deut. 6: 6-9). Rien ne saurait altérer cette vérité biblique.
Qui touche à ce peuple
« touche la prunelle de l’oeil de l’Eternel » (Zach.2 : 8).

Suite à une désobéissance totale à la loi et aux prophètes, Israël avait été écarté pour un temps déterminé. Chassés du pays, les Juifs devaient errer pendant des siècles parmi les nations (Lév. 26). Mais Ezéchiel prédisait déjà leur retour en Palestine après une longue dispersion parmi tous les pays du monde (Ez. 37).

Que va t-il se passer ?

Les trois derniers chapitres de Zacharie mettent en relief le retour glorieux du Messie sur la terre pour y gouverner. Nous y lisons 17 fois l’expression « en ce jour-là ». Le « jour » du Seigneur semble commencer par les jugements de Dieu sur la terre, après l’enlèvement de l’Eglise, pour prendre fin après la période du Millénium (2 Pi. 3: 10). L’expression déjà citée ci-dessus révèle plutôt la période des événements prophétiques, à la fin de la soixante-dixième semaine de Daniel (Dan. 9 : 24- 27). Cela situerait la portée de ces chapitres au terme de la « Grande Tribulation » (Mat th. 24 : 15-31).

« Une coupe d’étourdissement»

Cette coupe contient la colère de Dieu à l’égard d’Israël et des nations.

« Réveille-toi, réveille-toi! lève-toi, Jérusalem, Qui as bu de la main de l’Éternel la coupe de sa colère, Qui as bu, sucé jusqu’à la lie la coupe d’étourdissement! »
Esaie 51:17

« Mais Dieu est celui qui juge: Il abaisse l’un, et il élève l’autre.
Il y a dans la main de l’Éternel une coupe, Où fermente un vin plein de mélange, Et il en verse: Tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu’à la lie. »

Psaumes 75:7-8

Selon Exode 12: 22, on versait à la Pâque le sang de l’agneau pascal dans « le bassin » pour asperger le linteau et les poteaux de chaque maison en Israël. C’est une figure touchante du Seigneur Jésus qui a bu la coupe de la souffrance et du jugement de Dieu jusqu’au bout: le jugement de Dieu est tombé sur Jésus-Christ à notre place, afin que celui qui croit en Lui ait la vie éternelle (Jean 3: 16).

Israël doit encore boire le calice « d’étourdissement » (Es. 51 : 17-22). Le sang versé de l’Agneau est retombé sur le peuple de l’Eternel (Matth. 27 : 25); chassés de leur pays, les Juifs ont été dispersés parmi les nations pendant près de 2000 ans. Maintenant, par la providence de Dieu, ils sont rentrés dans leur pays (Es. 18 ; Ez. 37 : 1-14). Toutefois, cette coupe ne sera consommée que lorsque le Seigneur Jésus reviendra personnellement sur la terre (Zach. 12 : 10 ; 14 : 5). Auparavant, Israël passera par « la grande tribulation » (Matt. 24 : 21 ) au cours de laquelle il souffrira de terribles épreuves. Le pays et la ville seront dévastés (Ps. 74 et 79) et le tiers de la population seulement survivra aux effets d’une dernière grande bataille des nations sur sol israélien (Jér. 31 ; Zach. 13: 8) , à la fin de la soixante-dixième semaine de Daniel.

Ce sera ensuite une coupe « d’étourdissement » pour les peuples d’alentour. Il est remarquable de constater que la plupart de ces peuples sont d’origine arabe. Or, ce sont des membres de même race que les Juifs: en partie des descendants d’Abraham (Gen. 16: 10). Combien le verset 12 met l’accent sur l’hostilité des Arabes à l’égard de leurs frères: « Il sera un homme sauvage, sa main sera contre tous et la main de tous sera contre lui, et il habitera à la vue de tous ses frères ». D’autre part, les descendants d’Esaü, frère de Jacob, ont été en perpétuel conflit avec Israël (Nombres 20 : 14-21 ; Abdias). Le pays des Edomites (descendants d’Esaü), était situé entre la Mer Morte et le Golfe d’Akaba.

Dans le Psaume 83, nous retrouvons ces nations en une coalition contre Israël.

«Une pierre pesante»

Jérusalem deviendra une cause de souffrance pour toutes les nations. Le Messie prendra bientôt possession de son héritage que Satan, le prince de ce monde, a usurpé. Sur la terre qui lui appartient de droit, Il instituera un règne de justice et de paix: le Millénium. La Palestine et Jérusalem seront son pays et sa ville. Le diable, sachant qu’il a peu de temps, met actuellement tout en oeuvre pour inciter les nations à l’hostilité contre Israël (Psaumes. 2). Mais son plan échouera et le Seigneur Jésus triomphera. En effet, la clef à beaucoup de problèmes politiques et économiques internationaux (pétrole, terrorisme, entente USA-URSS, etc.) se trouve en Palestine. Le monde entier se ressentira de plus en plus des événements du Proche-Orient et Jérusalem sera vraiment une « pierre pesante » pour chaque pays.

Toute nation qui se mettra contre Israël, sous quelque forme que ce soit, s’y meurtrira (Zach. 12: 3; Gen. 12: 3; Matt. 21 : 44). Satan réussira, à la fin de la grande tribulation, à rassembler toutes les nations en une gigantesque coalition sur la terre d’Israël. En ce jour-là aura lieu le jugement final des nations (Joël 3 : 9-12; Mat th. 25: 31-45; Apoc.16 : 13-16).

H. Lüscher

> D’autres articles en rapport avec Israël

Tags: