Qui a dit que Eve a mangé une pomme ?

En effet, alors que beaucoup pensent qu’Adam et Eve furent chassés du jardin d’Eden après avoir mangé une pomme, la Bible n’indique rien de tel.

Ainsi, la traduction Louis Segond (1910.) nous indique simplement :

« L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme : tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. [...] Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l’Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? La femme répondit au serpent : nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme : vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. »

En réalité, le mythe de la pomme du jardin d’Eden date de la Renaissance, époque à partir de laquelle les artistes représentèrent sur toile l’histoire d’Adam et Eve.
A cette époque, la nature du fruit défendu n’étant pas précisée dans la Bible, les peintres furent donc contraints d’improviser. C’est ainsi qu’il adoptèrent la pomme (pomum signifiant « fruit » en latin, et pomme se disant malum.), dont l’étymologie leur semblait convenir au mythe de la Genèse.

A noter qu’encore aujourd’hui, le fruit défendu symbolise les pêchés de la chair.

Qui a dit que Jonas a été avalé par une baleine ?

Jonas 1 :17 décrit la façon dont Jonas a été avalé par un poisson géant :

« L’Eternel fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas, et Jonas fut dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits ».
Prenez note maintenant de Matthieu 12 :40, où Jésus-Christ mentionna le signe qui montrait qu’Il était le Messie : « Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre »

Certains croient que cela est encore un autre endroit où la Bible se contredit. Mais nous savons que ce n’est pas le cas. Comme Paul le dit dans I Cor 14 :33. « … car Dieu n’est pas un Dieu de désordre ». Alors, Jonas a-t-il été avalé par un poisson ou une baleine ?

Louis Segond, auteur de cette traduction a bien traduit les mots hébreux et grecs originaux de Jonas 1 :17 et de Matthieu 12 :40. Il s’agit bien d’un « grand poisson ». Dans certaines traductions, le mot baleine est utilisé à tort.

Le Smith’s Bible Dictionary [sous la rubrique « whale »] ajoute des détails supplémentaires à l’effet que c’était un poisson — pas une baleine — qui avala Jonas. Probablement que le poisson qui avala Jonas était un genre de grand poisson spécialement fourni. En nous basant sur les preuves données par les Écritures, nous pouvons conclure avec suffisamment d’assurance que c’était un poisson qui avala Jonas, pas forcément une baleine.

Tags: