« C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et
tenir ferme après avoir tout surmonté. »
Ephésiens 6:13

« Le sort d’un homme sur la terre est celui d’un soldat«  Job7:1

Combatte le bon combat. 2 Thomothée 4:7

.

La nuit est avancée, le jour approche. Ce jour concerne le retour de Jésus Christ pour l’établissement de son Royaume. En attendant ce moment, il nous faut patienter et espérer au milieu de ce monde ténébreux contre la tempête de l’ennemi. Les vents se déchaînement, l’ennemi rode, et des embûches sont présentes tout autour de nous. Face à cette situation, plusieurs passages de la Bible ont vocation à nous fortifier et nous aider à combattre le mal avec les armes de Dieu. Cette révélation nous fait prendre conscience que tout homme sur terre est fait pour combattre et lutter.


.
TENIR FERME AU MILIEU DES TÉNÈBRES

Toute armure a pour but de se protéger contre les attaques de l’ennemi. Ici l’armure nous est fournie par Dieu. Vous remarquerez qu’il nous est demandé de nous revêtir de « toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable ». On prend alors conscience d’un combat qui existe dans lequel nous sommes engagés. En effet, si nous n’aurions pas de combat, à quoi nous servirait-il d’avoir une armure ? Attention : pour que cette armure soit efficace, il faut que nous ayons « TOUTES » les armes. Si une seule manque, notre protection ne sera pas infaillible face aux attaques de l’ennemi.

Cette protection prend tout son sens lors des combats qui représentent les épreuves de nos vies. Celles-ci déclenchées par l’ennemi ont pour but de nous déstabiliser et de nous faire tomber. Cette chute, que Dieu ne souhaite pas à notre égard, est la principale motivation de l’ennemi à notre sujet. Peut-on échapper au jour mauvais ? Malheureusement, tant que nous serons sur cette terre nous devrons y faire face. Nous devons alors tout mettre en oeuvre pour rester debout et tenir bon.

Nous avons pour exemple l’apôtre Paul qui n’a cessé de se battre au milieu des persécutions, des luttes non seulement contre l’ennemi mais aussi contre sa propre chair qu’il a durement traité à l’instar d’un athlète qui désire remporter la course. C’est alors que cette vie chrétienne, loin d’être de tout repos sur terre, doit nous emmener sur un terrain de course, de combat.


QUELLES SONT LES ARMES À NOTRE DISPOSITION ?

  • LE CASQUE :

Ephésiens 6:17 « Prenez aussi le casque du salut »
1 Thessaloniciens 5:8 « … Ayez pour casque l’espérance du salut »
Esaie 59:17 « …Et il met sur sa tête le casque du salut« 

Le casque protège la tête. Il nous rassure par l’acte de Jésus à la croix, source de notre salut. En effet, nous avons cette assurance de la vie éternelle.

  • LA CUIRASSE :

Ephésiens 6:14 « Revêtez la cuirasse de la justice »
Esaie 59:17  » Il se revêt de la justice comme d’une cuirasse »
1 Thessaloniciens 5:8 « Ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité »

La cuirasse sert à protéger notre coeur et nos organes vitaux, nécessaires pour vivre. La justice de Dieu

  • LE BOUCLIER :

Ephésiens 6:16 « Prenez par dessus tout le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin »
1 Jean 5:4 « La victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi »

  • LA CEINTURE :

Ephésiens 6:14 « Ayez à vos reins la vérité pour ceinture »
Jean 14:6 « Jésus dit : je suis la Vérité

  • L’EPEE :

Ephésiens 6:17 « Prenez l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu »
Hébreux 4:12 « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit »

  • LES CHAUSSURES :

Ephésiens 6:15 « Mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix »
Esaie 52:7 « Qu’ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles »

Le port de la chaussure protège nos pieds, nous ne nous soucions pas de ceux-ci lorsque nous marchons. Cette tranquillité qui nous permet de ne pas nous inquiéter qui nous font marcher et avancer sur notre chemin. Cette paix dans les moments difficiles qui vient de Dieu nous conforte pour ne pas laisser les soucis nous empêchés d’avancer.

A ces armes, j’ajouterai également le discernement. En effet, il est primordial d’avoir suffisamment d’éveil de la conscience sur le plan spirituel. Sans celle-ci nous serons au milieu d’un combat sans même nous rendre compte que nous sommes attaquer. Il s’agit d’un don du Saint Esprit qui nous permet d’identifier non seulement les attaques de l’ennemi, mais aussi par quels moyens, c’est-à-dire les armes ci-dessus, nous pourront rester intact. Cela sous entend que nous ne devons pas nous endormir, mais être éveillé en tout temps.
.

EN MODE OFFENSIVE OU DÉFENSIVE ?

Une réflexion intéressante dans le Nouveau Testament nous amène à nous poser la question suivante : le chrétien doit-il attaquer l’ennemi ou doit-il se défendre de l’ennemi ? Il semblerait que ça soit d’avantage le dernier point. A plusieurs reprises l’apôtre Paul nous encourage à tenir bon au milieu des troubles. Ces troubles ne viennent pas de Dieu puisqu’il est bon, sa volonté est bonne, parfaite et agréable. Il nous a promis le repos éternel, mais en attendant nous devons nous défendre contre les attaques de l’ennemi. Au même titre que c’est Eve qui a été attaqué (tenté) par le diable dans le jardin d’Eden, de nos jours cette lutte n’a pas cessé. Voici quelques versets qui confirment cette thèse :

« Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. » 1 Pierre 5:8
« Résistez au diable. » Jacques 4:7
« Nous avons à combattre contre … les princes de ténèbres, contre les esprits méchants » Ephésiens 6:13
« Ne pas laisser l’avantage à Satan ». 2 Corinthiens 2:11

Nous devons absolument résister contre le diable. C’est pour cette raison que Jésus n’a cessé de nous avertir et de nous encourager à faire attention. Ces avertissements sont à tous les niveaux : la convoitise, la tentation, le désir, l’envie contre toutes choses qui pourraient nous faire tomber et nous éloigner de Dieu. Plus notre passion pour le Seigneur sera intense, plus Satan nous marquera du sceau de la destruction à notre égard. Cette lutte de tout instant est une question de vie ou de mort éternelle. L’ennemi sait que son temps est compté, il s’efforce à déployer toutes ces forces au sein de cette guerre qui est pour lui celle de la dernière chance. Ne nous relâchons pas de nos efforts. A chaque instant faisons attention. Restons sous garde et protégé sous les ailes de notre bon et fidèle berger qui tient ses brebis par la main. Gardons les promesses de Dieu gravées dans notre coeur : Par la grâce de Dieu nous avons la victoire en toute chose par notre Seigneur Jésus Christ.

« A celui qui vaincra, je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est le paradis de Dieu. »
« Celui qui vaincra, n’aura pas à souffrir la seconde mort. »
« A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnera autorité sur les nations. »
« Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs, je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. »
« Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirais sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau »
« Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône »
« Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils »

Fortifions nous avec ces belles promesses dans Apocalypse pour celui qui aura combattu le bon combat, et rendons gloire, honneur et louange à notre Dieu !
.
POUR ALLER PLUS LOIN :