« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes… fanfarons…
…emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu,
…Éloigne-toi de ces hommes-là. »
2 Timothée 3:1


Avez-vous remarqué cette tendance qu’ont les personnes à rechercher des plaisirs intenses  et égoïstes ? Ils cherchent à oublier les soucis quotidiens et à évacuer leur stress par différents moyens. Par tristesse ou par faiblesse, ils se laissent abuser à des conduites irrationnelles. Que devient le commandement que Jésus nous avait laissé : « Soyez sobres » ? Cette sobriété disparaît peu à peu au sein de notre société, laissant place à l’excès. Quelle doit-être notre réaction ? Devons-nous y voir un signe de la fin des temps ? Quelle peut-être la solution à ce problème ?


Des ravages dans notre société

Qu’on se le dise : l’alcool est une véritable drogue ! Que nous parlons d’alcool, de drogue, de cigarette ou de toute substance illicite, le résultat au final est le même. Et les impacts sur la société peuvent être terribles notamment d’un point de vue économique (l’alcool est l’addiction au coût social le plus élevé en France). Cela correspond à plus d’ 1% des richesses produites par la France chaque année qui est utilisée pour réparer les dégâts imputables à l’alcool.

L’alcool est lié à l’histoire de l’humanité. A peu près tous les peuples de tous temps ont fabriqué une forme de boisson alcoolisée à partir de raisins, pommes, canne à sucre, patate, betterave… L’Europe joue un rôle central dans le marché  de l’alcool, puisqu’elle est à l’origine du quart de la production mondiale des boissons alcooliques et de plus de la moitié de la production de vin. Le rôle économique des producteurs de boissons alcooliques est considérable dans de nombreux pays européens. Les taxes directes concernant l’alcool s’élevaient à 25 milliards d’euros dans les 15 pays de l’Union Européenne en 2001, il faut y ajouter d’autres taxes payées au cours de la production et de la vente. Mais malgré ces aspects bénéfiques économiques auprès des sociétés, l’alcool coûte plus cher à la collectivité qu’il ne rapporte.

Autre forme de drogue particulièrement développé, la cocaïne. Elle est l’une des drogues les plus anciennes et son abus est largement répandu depuis la fin du XIXème siècle. L’usage de cocaïne provoque une euphorie immédiate, un sentiment de puissance intellectuelle et physique et une indifférence à la douleur et à la fatigue. Ces effets vont laisser place ensuite à un état dépressif et à une anxiété que certains apaiseront par une prise d’héroïne ou de médicaments psychoactifs. Excitant puissant, la cocaïne provoque une dépendance psychique importante. Il est difficile d’arrêter une consommation aiguë de cocaïne, tant la nécessité d’en reprendre est importante. L’apaisement, même avec la consommation d’une autre substance, est très difficile.

Que nous dit la Bible ?

Abordons la Parole de Dieu avec délicatesse. La Bible n’interdit pas clairement l’alcool, mais encourage les personnes à se tenir éloignées de toute substance pouvant entrainer l’absence de maîtrise de soi, et éviter ainsi de tomber dans l’excès.
Les Écritures n’interdisent pas nécessairement à un chrétien de boire de la bière, du vin, ou une autre boisson contenant de l’alcool mais elle demande de faire très attention afin d’éviter l’ivresse. L’alcool n’est pas marqué par le péché. C’est plutôt l’ivresse et le penchant pour l’alcool qu’un chrétien doit absolument éviter. Dieu sait très bien qu’un être humain sous l’emprise de toute drogue peut péché facilement. A bien des égards, il serait très difficile d’affirmer qu’un chrétien ayant recourt à l’alcool (en n’importe quelle quantité) soit agréable à Dieu. La question est de savoir : est-ce vraiment utile et à quelle fin ?

Ainsi la Parole peut très bien dire « Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit » 1 Corinthiens 6:12, mais elle peut aussi soutenir : « Maintenant prends bien garde, ne bois ni vin ni liqueur forte, et ne mange rien d’impur.«  Juges 13:4

Voici une liste non-exhaustive de versets en rapport avec l’alcool ou la débauche :

« Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit. » Ephésiens 5:18

« Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère » Luc 1:15

« Tu ne boiras ni vin, ni boisson enivrante, toi et tes fils avec toi, lorsque vous entrerez dans la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez: ce sera une loi perpétuelle parmi vos descendants. » Lévitique 10:9

« Il s’abstiendra de vin et de boisson enivrante; il ne boira ni vinaigre fait avec du vin, ni vinaigre fait avec une boisson enivrante; il ne boira d’aucune liqueur tirée des raisins, et il ne mangera point de raisins frais ni de raisins secs ». Nombres 6:3

« Et il lui dit: Jusque à quand seras-tu dans l’ivresse? Fais passer ton vin ». 1 Samuel 1:14

« Car c’est le pain de la méchanceté qu’ils mangent, C’est le vin de la violence qu’ils boivent. » Proverbes 4:17

« Le vin est moqueur, les boissons fortes sont tumultueuses; Quiconque en fait excès n’est pas sage. » Proverbes 20:1

« Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez! Vous tous, buveurs de vin, gémissez, Parce que le moût vous est enlevé de la bouche! » Joel 1:5

« Celui qui aime la joie reste dans l’indigence; Celui qui aime le vin et l’huile ne s’enrichit pas. » Proverbes 21:17

« Ne sois pas parmi les buveurs de vin, Parmi ceux qui font excès des viandes. » Proverbes 23:20

A noter que plusieurs grandes personnages bibliques font apparaître une conduite irréprochable sans prise d’alcool. Par exemple, Jean Baptiste : « Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère; » Luc 1:15.

Les dangers de la dépendance

La dépendance est un asservissement, un lien, une chaîne. On peut être asservi, dominé, esclave de mauvaises habitudes, d’une passion, de désirs ou de sentiments obsessionnels par des pratiques, dont on ne peut pas se libérer, malgré nos efforts. Lorsque nous parlons de dépendance, il faut revenir à la notion biblique « des passions ». Le mot est généralement employé dans la Bible pour désigner un désir, une envie excessive, passionnée, dont on est pas maître.  Il est question « des passions qui combattent dans nos membres et qui nous asservissent. » Jacques 4:1

C’est tout à fait la caractéristique de la dépendance : une drogue, une passion, des mauvaises habitudes qui sont devenues maîtres de notre volonté, de notre âme et de notre corps nous dominant, à tel point que nous en sommes esclaves. On peut alors parler « d’addiction ».

On connait bien ce qui concerne les drogues, le tabac et l’alcool. Mais il y en a d’autres  dont on parle moins :  la dépendance sexuelle de ceux qui se livrent à la pornographie ou qui ne peuvent plus maîtriser leurs envies qui deviennent obsédantes et excessives à travers des pulsions non-maîtrisées. Dans un autre registre nous trouvons aussi  la boulimie, les excès de nourriture, la gloutonnerie…

Dans la Bible, il est souvent question de liens et de chaînes, de servitude et d’esclavage. Il s’agit de choses ou d’êtres qui exercent un pouvoir de domination. L’origine d’une dépendance est souvent obscure. Elle peut se situer au niveau du mal être d’une personne blessée ou traumatisée par des drames ou des circonstances difficiles, soit dans son enfance, soit dans le cours de sa vie d’adulte. Pour d’autres, il s’agit de mauvaises habitudes contractées par la pratique de péchés, qui s’installent dans le cœur, comme des empreintes marquant l’âme et le corps.

La véritable délivrance se trouve en Jésus !

Jésus affirme qu’en se livrant au péché, on en devient esclave. Il finit par nous dominer. La Parole de Dieu nous exhorte à ne pas livrer nos membres au péché, afin qu’il ne règne pas sur nous :

« Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises.
Ne livrez pas vos membres au péché, comme armes pour l’injustice ; mais livrez–vous vous–mêmes à Dieu, comme des vivants revenus de la mort, et (offrez) à Dieu vos membres, comme armes pour la justice. »
Romains 6:12-13

Ce passage nous apprend qu’en nous livrant à Dieu, nous échapperons au pouvoir du péché. Il y a donc, en plus du vouloir et de la prière, une offrande à Dieu de notre vie : livrez–vous vous–mêmes à Dieu. Nous l’avons vu, l’asservissement dont nous souffrons doit nous conduire vers le Seigneur. C’est lui qui peut nous délivrer complètement. Malheureusement, nous ne le comprenons pas toujours et nous cherchons auprès de quelque thérapeute une solution à notre problème. La source des délivrances c’est Dieu, notre Père céleste, et Jésus-Christ le Sauveur.

« Dieu est pour nous le Dieu des délivrances, Et l’Eternel, le Seigneur, peut nous garantir de la mort. » Psaumes 68:20

Si l’alcool ou la drogue sont pour quiconque une occasion de chute, sachons que le Dieu vivant a le pouvoir de donner la délivrance et la pleine victoire sur les épreuves en Jésus Christ notre sauveur. Ce monde veut nous donner des plaisirs éphémères, mais cherchons le plaisir Éternel. Malgré toute la bonne volonté, notre chair étant faible, il est difficile de lutter par nos propres forces et efforts dans chacun de nos combats. Il faut s’en remettre à Jésus Christ, qui nous aidera à surmonter nos obstacles à condition que nous nous repentions. Cherchons à persévérer et à supporter patiemment la tentation, car après avoir été éprouvé, le Seigneur nous donnera « la couronne de vie promise » à ceux qu’ils aiment. Gloire à Dieu.

————————————————————————————————————————————–

Découvrez le témoignage de Brian « Head » Welch, ex-guitariste du groupe métal Korn qui a été délivré de la drogue grâce à Jésus. Il sadresse à Dieu lors dune ultime prière et fait alors une très forte rencontre avec Lui qui le délivre de la drogue. Sa conversion le conduit directement à quitter le groupe Korn. Il annonce publiquement qu’il a choisi de suivre Dieu et souhaite poursuivre sa carrière musicale selon cette nouvelle orientation.
.

Vous aimerez aussi les autres articles au sujet des problèmes de société :
#L’homosexualité est une abomination selon Dieu
#Pourquoi une telle violence dans la société ?
#Baisse des mariages, hausse des divorces dans les derniers jours : la Bible l’avait prédit
#Crise : conséquence de l’amour de l’argent ? A suivre
#L’avortement est criminel ! A suivre
#L’éducation des enfants. A suivre

Tags: