« Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. » Lévitique 18:22

« Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux. » Lévitique 20:13

« Les hommes … se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement » Romains 1:27

Avez-vous remarquer à quel rythme évolue le monde et ses tendances (mode, pratique, mentalité…) ? Celui-ci nous demande également d’évoluer avec lui en acceptant les évolutions de ce monde avec des vices et des faiblaisses spirituelles qui détruisent notre société. Parmi ces pratiques, on retrouve l’homosexualité, une œuvre de la chair, qui est devenue de plus en plus visible, et impactante dans notre société. Cette dernière prône la tolérance et l’ouverture d’esprit comme évolution des mentalités. Mais attention ! ce n’est pas à la société de fixer les normes de la loi morale. Ce que la mode permissive actuelle admet, n’est pas admis par Dieu qui ne change jamais.

Le mot « homosexualité » désigne le mariage ou relation intime entre des personnes de même sexe. Il vient du préfixe grec « homo » (« semblable ») et la racine latine « sexualis » (« sexuel »). Par définition, l’homosexualité est la relation entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle envers des personnes du même sexe.

Autre définition : fornicateurs et impudiques viennent du grec « pornos » qui signifie: « un homme qui prostitue son corps et le loue à la convoitise d’un autre; un prostitué, homme qui se complaît dans la relation sexuelle illicite, qui fornique »

Une pratique de plus en plus répandue

L’association SOS homophobie a publié en mai dernier un rapport à quelques jours de la Journée mondiale contre l’homophobie célébrée le 17 mai. Pour l’association, la France est plus tolérante et les gens acceptent de plus en plus l’homosexualité. Comme les attitudes sociales changent continuellement, l’homosexualité est moins perçue aujourd’hui comme une perversion. Au contraire, elle peut parfois être synonyme de totale liberté dans le monde. Dans les pays occidentaux, il n’existe plus de réticence avec cette pratique. Il reste encore des lieux géographiques comme le nord de l’Afrique, le Proche Orient jusqu’à l’Inde où l’homosexualité est fermement condamnée (forte implication de l’islam dans ces régions).

La pratique de l’homosexualité ne semble pas s’amenuiser avec le temps puisque récemment les présidents français et américains ont soutenu le mariage gay. Pire, François Hollande, auquel on peut se demander s’il n’est pas un genre d’antichrist, envisage de légaliser les mariages de même sexe pour 2013.

Là où cette pratique devient encore plus dérangeante c’est qu’elle est acceptée dans certaines églises ! Des pasteurs de nombreuses dénominations chrétiennes ont présenté de nombreux arguments très habiles pour tenter de justifier l’homosexualité. Certains prétendent même que le péché de Sodome et de Gomorrhe était le manque d’hospitalité, et non l’homosexualité. D’autres enseignent que 1 Corinthiens 6 : 9 ne concerne que la pédophilie, mais n’interdit pas l’homosexualité. Ils soutiennent aussi que les passages du Lévitique s’appliquent aux hommes qui se prostituaient dans les religions païennes, et ne concernent pas l’homosexualité. Les pasteurs qui défendent l’homosexualité prétendent aussi que Romains 1 : 26-27 ne s’applique pas aux homosexuels qui s’aiment d’un « amour véritable », et que Paul faisait allusion à la pratique romaine de certains hommes adultes, qui recherchaient des jeunes garçons pour leur plaisir sexuel.

« Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal,
Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres,
Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! » Esaïe 5:20

Que nous dit la Bible ?

L’histoire biblique montre que Dieu a choisi le peuple d’Israël en lui transmettant des principes de vie. Il a retiré ce peuple des pratiques des nations païennes afin de l’amener à des rapports interpersonnels marqués par la crainte de Dieu. Israël avait pour mission de transmettre la « loi de Dieu » au reste du monde afin que tous puissent en bénéficier.
Juifs et chrétiens ont l’obligation de vivre dans la sainteté conformément aux recommandations des Saintes-Ecritures. Parmi ces recommandations, on retrouve les échanges respectif entre les hommes et les femmes. La Bible aborde l’homosexualité dans un ensemble de lois divines sur des questions diverses, dont celles relatives à la sexualité.

C’est dans le cadre d’un ensemble de règles de vie chrétienne que l’homosexualité est abordé dans 1 Corinthiens 6:9 : «Ne vous y trompez pas: ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les dépravés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les insulteurs, ni les accapareurs n’hériteront le Royaume de Dieu».

Attention : Dieu est intraitable avec ceci !

Dans plusieurs passages, Dieu fixe très clairement les règles de vie pour son peuple et dresse une liste non exhaustive de pratiques sexuelles interdites. Il demande aux croyants d’appliquer ces normes à leur vie quotidienne afin de grandir dans l’obéissance à Dieu en menant une vie qui lui plaise. Les chrétiens doivent notamment renoncer à l’inceste, à l’adultère, à la zoophilie et l’homosexualité.

« Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. »
Galates 6:7-8

« Ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d’impureté et qui méprisent l’autorité. Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires. » 2 Pierre 2:10

« Que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.
Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires. »
Jude 1:7-8

« Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination.
Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle. La femme ne s’approchera point d’une bête, pour se prostituer à elle. C’est une confusion.
Ne vous souillez par aucune de ces choses, car c’est par toutes ces choses que se sont souillées les nations que je vais chasser devant vous. »
Lévitique 18:22-24

« Vous ne suivrez point les usages des nations que je vais chasser devant vous; car elles ont fait toutes ces choses, et je les ai en abomination. » Lévitique 20:23

« Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu. » Deutéronome 22:5

Quelle doit être notre attitude ? Ne jugeons pas !

En tant que chrétien, nous devrions aborder la sexualité avec très grand respect en considérant qu’elle fait partie, dans le cadre du mariage, de l’identité humaine. Ainsi, tout acte sexuel hors de ce périmètre n’est pas acceptable. Une pratique sexuelle inadéquate pourrait briser des vies et détruire des familles entières (adultères, viols…)

A plus forte raison, l’homosexualité est un péché grave et grandement condamné par la Bible lorsqu’elle est pratiquée par des chrétiens soumis à la loi de l’Éternel. Notre lutte quotidienne contre le péché doit nous amener à témoigner des œuvres mauvaises de Babylone. Malheureusement, dans ce monde il n’y a plus de limites, tout est permis !

A contrario, nous ne devrions pas tomber dans l’extrême. Nous combattons ce péché mais pas les individus qui sont sous cette emprise. Dieu hait le péché mais il « a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique ». Ne tombons pas dans l’homophobie à travers l’hostilité (explicite ou implicite) violente et agressive envers les homosexuels. Une hostilité qui relève de la haine, de la peur, de l’aversion ou de la désapprobation envers l’homosexualité. Or, la Bible incite les chrétiens à accueillir avec respect toute personne qui vient à Christ.

Délivrez les homosexuels de leur servitude

Les homosexuels qui deviennent chrétiens doivent obéir à la Parole de Dieu encourageant chaque croyant à contrôler ses désirs et à compter sur le secours du Seigneur Jésus-Christ. Ce secours et cette délivrance ne peuvent venir que du Libérateur. A ces homosexuels qui acceptent Christ comme Sauveur et Seigneur, ils peuvent être délivrés des désirs vers des personnes de même sexe. La Bible nous enseigne que Jésus « peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui » (Hébreux 7 : 25).

Ces personnes ne devraient pas considérer comme normaux ces désirs envers des personnes de même sexe au point de vouloir les assouvir. Au contraire, il faut résister dans le Nom de Jésus à ces mauvais désirs en priant le Seigneur d’accorder sa miséricorde et notre repentance. Dans ce monde corruptible, il est de notre devoir de faire non seulement attention à nous même en évitant les endroits et les activités pouvant nous exposer à ceci afin de protéger nos yeux, et notre coeur.

La Bible est défavorable à la pratique de l’homosexualité, tout comme elle est clairement défavorable au mensonge, à l’orgueil, à l’avarice, à la médisance ou à tout autre péché. Si la Bible dénonce l’homosexualité, elle le fait tout autant pour les autres comportements qui transgressent la Parole de Dieu et nuisent au plein développement de l’être humain et de la société.

En effet, la Bible condamne les actes d’homosexualité parce qu’ils sont contraires à la volonté de Dieu et ferment l’acte sexuel au don de la vie. C’est le point de départ pour répondre à son commandement de nous « multiplier ». Mais si cette norme n’est pas respectée, alors son commandement en saura affecté, et l’humanité tout entière aussi…

La bonne nouvelle : c’est Jésus Christ qui est venu pour libérer les captifs et briser les chaînes. Quiconque s’en remet à Dieu peut devenir libre pour ne plus être sous l’esclavage du diable. Gloire soit rendue à Dieu !

——————————————————————————————————————————–

POUR ALLER PLUS LOIN :


Tags: